ECOLE et EDUCATION à TSIRY - De la scolarisation à la réinsertion socioprofessionnelle

Ecole de projet à TSIRY

 

Au centre de jour TSIRY il y a trois classes pour 110 enfants – la classe préscolaire (30 enfants), la classe d’alphabétisation (40 élèves) et la classe d’ASAMA (40 élèves). ASAMA est l’acronyme pour « Action Scolaire d’Appoint pour Malagasy Adolescents ». Ce programme permet aux enfants, issus de familles pauvres et soutenus par l’association, d’obtenir un diplôme niveau élémentaire (CEPE). Ce diplôme permet aux jeunes de se présenter à une école publique, privée ou une formation.

Le programme ASAMA a été pensé pour des enfants et des jeunes avec un niveau d’éducation très bas et des conditions de vie difficile. Manda a commencé à rejoindre ce programme en 2005. A l’époque le programme était testé sur toute l’étendue du territoire de Madagascar avec 750 élèves. Ils avaient cours dans 30 classes pris en charge par des ONG différentes – 50 enfants répartis dans deux classes étaient accompagnés par Manda. L’essai fut couronné de succès avec 66 % des élèves qui reçurent finalement le diplôme – Manda a décidé de continuer le programme avec l’aide de ZAZA FALY e.V. Depuis 2005, plus de 50 % des élèves en moyenne par année ont réussi les examens niveau élémentaire. Ceux qui échouent peuvent repasser l’examen l’année suivante.

 

Projet de scolarisation

 

Manda accompagne également les enfants des rues qui étaient hier pris en charge à Tsiry dans l’intégration d’une école publique ou privée. Manda couvre les frais pour l’inscription, les frais de scolarité, des repas, des vêtements. Les enfants scolarisés peuvent se restaurer le matin et pour le repas du midi au gîte de nuit – une cuisinière fut embauchée par l’association en 2009.

 

Le projet de scolarisation est à l’origine du souhait des parents qui escomptent que leurs enfants fréquentent une école reconnue. Le but de la scolarisation est d’optimiser ensuite la formation des élèves pour accroitre leurs chances sur le marché de l’emploi.

Les personnes de l’association affectées à ce projet sont deux assistantes sociales. Elles mènent un échange permanent avec les professeurs de Tsiry, les parents et les élèves. Enfin, elles apportent une aide au niveau administratif.

Les critères exigés pour la scolarisation sont un test d’évaluation et un certain âge. Les Elèves ont besoin d’un acte de naissance, d’un certificat médical et d’un justificatif de logement – les enfants ne peuvent plus vivre dans la rue à partir de ce moment. Les assistantes sociales cherchent à contacter les écoles près du domicile des enfants et organisent la scolarisation.

Les élèves qui sont scolarisés ne viennent plus à Manda – ils deviennent ainsi de plus en plus indépendants et les familles prennent progressivement plus soin des enfants – toujours avec le soutien des assistantes sociales. Manda soutient actuellement 120 enfants dans ce projet.

 

Manda propose aussi régulièrement des formations diverses, par exemple sur l’éducation sexuelle, la prévention des MST, la santé, l’hygiène... Les jeunes reçoivent des formations en informatique, plomberie, maçonnerie, hôtellerie... 

www.zazafaly.de

©2016 Heiko Jungnitz/ ZAZA FALY e.V.

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Google+ Social Icon